Technology

Air France offre le transporteur en faillite Aigle Azur

Air France

Lundi, Air France a confirmé son offre d’acheter le transporteur à fonds d’argent Aigle Azur, deuxième compagnie aérienne française. Aigle a suspendu ses vols la semaine dernière, laissant des milliers de passagers désertes.

La compagnie aérienne, qui emploie près de 1 200 personnes, a déposé son bilan et suspendu ses vols brusquement la semaine dernière après de lourdes pertes qui ont provoqué un accident vasculaire cérébral qui a détruit le directeur général.
Les acheteurs potentiels devaient présenter leurs offres jusqu’à lundi midi.

Un porte-parole d’Air France a confirmé les rumeurs, sans plus de précision. Les rumeurs ont provoqué une chute des stocks au début des échanges, les actions Air France-KLM cédant jusqu’à 8%.

Un haut responsable français a déclaré que plusieurs acheteurs potentiels avaient été identifiés, mais que près de 13 000 passagers, principalement réservés sur des vols Aigle Azur à destination et en provenance de l’Algérie, étaient toujours bloqués.

Sur les 19 000 passagers qui se sont trouvés en difficulté au plus fort de la crise, 13 000 n’ont toujours pas été rapatriés, a déclaré le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, au quotidien parisien Le Parisien.

Celles-ci comprennent 11 000 passagers réservés sur des vols à destination de l’Algérie, 600 sur des vols au Mali ainsi que vers d’autres destinations, allant de la Russie au Liban, a-t-il déclaré.

Air France a mis à disposition deux vols spéciaux samedi, puis dimanche, pour venir en aide aux passagers des vols réservés sur les vols algériens, qui étaient remplis au quart, mais pleins au retour.

Le moment le plus difficile de la crise sera terminé avant la fin de la semaine. Au moins la moitié des passagers seront rentrés dans leur pays d’origine.

L’année dernière, la compagnie aérienne a transporté près de 1,9 million de passagers, les destinations en Algérie constituant la moitié de ses activités, qui ont généré un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros (329 millions de dollars).

Il doit y avoir un acheteur influent qui pourrait offrir des garanties à un maximum d’employés. La bonne nouvelle est que de nombreux acheteurs potentiels ont manifesté leur intérêt, a déclaré le secrétaire d’État.

L’ancien directeur général de la filiale d’Air France, Lionel Guérin, figurait également parmi les parties intéressées, avec l’appui financier d’une équipe de professionnels de l’aviation.

L’anticipation montre qu’il y a toujours un intérêt pour Aigle Azur. L’actionnaire principal d’Aigle Azur est le conglomérat chinois HNA Group, propriétaire de Hainan Airlines, avec une participation de 49%.

David Neeleman, un entrepreneur américain qui possède des compagnies comme JetBlue et TAP Air Portugal, en détient 32% et l’homme d’affaires français Gérard Houa, à hauteur de 19%.

About the author

Avatar

Charles Baker

Charles Baker has been a writer for the last fourteen years for the world’s most renowned brands. Writing and Painting are the two things this guy lives for… next to fried chicken and momos. When he’s not writing about the latest stuff regarding the tech business or busy in pouring his thoughts out on WordPress… he’s relaxing to some contemporary lyrical. Previously, Charles worked as a content manager for a leading tech organization.

Add Comment

Click here to post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *